METAVERSE EN COURS DE CHARGEMENT…

8 min lecture
May 13, 2022 10:00:00 AM

METAVERSE EN COURS DE CHARGEMENT…

Facebook change de nom pour “meta” et investit 10 milliards de dollars pour construire la Métaverse. Microsoft rachète le géant Activision pour 69 milliards de dollars. Apple construit des lunettes en réalité augmentée. Les médias titrent des articles tels que “La Métaverse, l’investissement à 1 000 milliards de dollars”.

Depuis quelques mois, il semblerait que les médias aient mentionné 1000x plus le concept de “Métaverse que toi, tu as trouvé de bugs dans ton code.

Alors, deux options : soit tu codes incroyablement bien, soit la Métaverse est officiellement LE nouveau sujet dont il faut s’emparer. Dans tous les cas, nous allons profiter de cet article pour revenir un peu sur les différentes déclarations à ce sujet, la façon dont cet univers technologique est en train de se construire, et quels sont les acteurs en jeu !

 

Bienvenue dans un tout nouveau monde

Le concept de “Métaverse” n’est pas nouveau : c’est l’idée qu’une nouvelle couche, qu’un nouvel univers,  s’ajoute à la réalité qu’on connait déjà. Cette nouvelle couche peut prendre forme de différentes façons : via une simple appli sur un écran, par une immersion 3D permise par les lunettes en VR, par des combinaisons haptiques  en VR ou encore grâce à des tapis roulants omnidirectionnels.

Ceci dit, la réalité s’impose rapidement : depuis un moment déjà, chacun d’entre nous évolue dans la Métaverse. Réfléchissez-y un moment…

wink

Prenons Slack, par exemple : un espace de travail digital, où les collaborateurs peuvent communiquer, partager et collaborer via des canaux dédiés privés ou publics.

Ou Twitter : une communauté en ligne où chacun est libre de crier son opinion ou encore d’échanger avec de parfaits inconnus ou de potentiels nouveaux amis. 

Ou GTA  online : un jeu vidéo en monde ouvert, où les joueurs via leurs persos peuvent interagir avec des centaines d’autres joueurs du monde entier.

metaverse2

 

Donc, pour résumer : Slack est un espace de travail digital, Twitter, la place du marché 2.0, et GTA Online, un terrain de jeu virtuel

La Métaverse représente donc une nouvelle couche numérique, qui intervient à bien des échelles dans nos vies, et qui consiste en une multitude de mondes numériques : en soi, un multivers virtuel.

 

ToUt eSt UnE QuEsTiOn d'ExPéRiEnCe

Le concept connaît un succès grandissant dû aux outils que nous avons désormais à notre disposition pour découvrir ce nouveau monde. Avec l’arrivée des lunettes de réalité virtuelle et de réalité augmentée, les progrès incroyables des moteurs graphiques et des technologies web3 telles que les NFT, le marché connaît un essor incroyable en quelques années. 

L’aspect sensoriel est au cœur de cette expérience. Et rassurez-vous, ce n’est qu’une question de temps avant que les outils se perfectionnent pour nous permettre une immersion tout confort ! Déjà, de chouettes options sont disponibles sur le marché. Commencez par tester cette manette de jeu en kit main libre, cette combinaison haptique de réalité virtuelle, ou bien ce tapis roulant omnidirectionnel qui vous propose une expérience à la “Ready Player One”.

 

ready player one

 

Un élément pourtant n’est pas à négliger : les technologies Web3 ouvrent une toute nouvelle dimension à l’ère d’internet, et crée un monde digital qui n’existe pas encore : un monde nouveau, mais surtout, unique.

L’univers du digital n’a pas de limites. Vous pouvez créer une copie de n’importe quel fichier en mille fois. Pas de limites ! Bien que ce soit un avantage pour de nombreuses raisons, cela soulève un problème de taille : la propriété intellectuelle du fichier en question. Cela signifie que vous ne possédez pas concrètement cette épée dans World of Warcraft, ni ces skins achetés dans Fortnite. Ce sont les entreprises de gaming Epic et Blizzard qui les possèdent. Ils vous sont loués, tout simplement, et il en va de même pour vos différents profils ou encore vos followers.

En prenant un peu de recul, on s’aperçoit que le principe même de droits et de propriétés dans le monde réel a fait évoluer nos modes de vies : notamment en nous poussant à travailler, épargner ou encore investir. Cette dynamique se poursuit sans aucun doute dans le monde numérique. 

De plus, les technologies Web3 sont disponibles en open-source, interopérables et hautement composables. Une base solide pour construire cette nouvelle couche dont nous parlions, au-dessus de notre réalité “physique” ! Alors si le concept de Métaverse est encore nouveau, il ne fait aucun doute que son potentiel est incroyable.

 

Métaverse ouverte ou fermée ?

Lorsqu’on parle de l’avenir de la Métaverse, une question se pose : sera-t-elle en open-source ou fermée ? Si le code et les plateformes sont en open-source, alors tout le monde pourra s’appuyer sur les technologies du Web3. Si la Métaverse évolue dans un monde fermé, elle devra alors s’appuyer sur des normes de services centralisés, Web2 par exemple.

Le temps nous dira de quelle façon les différentes couches de la Métaverse se construiront pour proposer des solutions au point dans leurs univers respectifs !

Facebook, par exemple, nous propose une Métaverse “fermée”. Cela signifie que Facebook a le contrôle total sur qui peut participer à quoi, quel comportement respecter, mais aussi toutes les données, qui peut avoir accès à la plateforme, etc. Vous comprenez l’idée.

Un principe de Métaverse ouverte, par contre, se construit autour de blockchains. Cette technologie de stockage et de transmission d’information ne dispose pas d’organe de contrôle. Pour mieux comprendre ce qu’est la blockchain, vous pouvez lire cet article de Web Averse.

Deux salles, deux ambiances : le contraste entre ces deux Métaverses est frappant. La réalité pourrait bien se trouver entre les deux.

Simpson

 

Intelligence artificielle

Un autre aspect fascinant, qui pourrait bien avoir un énorme impact sur notre expérience de la Métaverse, est l’intégration de l’intelligence artificielle à ce nouvel univers. 

Dans un futur pas si lointain, les PNJ (personnages de jeu vidéo non contrôlés) seront difficiles à différencier des vrais humains. Imaginez-vous déambulant dans GTA San Andreas, et chacun des personnages présents vous abordant avec une conversation “normale”. Maintenant, imaginez-vous cette expérience, mais muni d’un kit de réalité virtuelle et d’un tapis roulant. Cela vous semble fou ? Et pourtant !

Il ne tient qu’à un système d’intelligence artificielle, capable de comprendre et de débattre, pour faire de ce monde virtuel un univers sans limites. D’autant plus avec la sortie de DALLE-E 2, une intelligence artificielle qui permet de composer une image de zéro. Pour imager, le principe reprend l’idée du jeu vidéo No Man’s Sky, qui produit des planètes aléatoirement, mais à plus grande échelle. Imaginez une intelligence artificielle capable de générer des mondes super réalistes, à la demande, et adaptés aux envies de chacun ?

 

La stack

Lorsqu’il s’agit de construire le nouveau monde immersif de demain, on peut s’appuyer sur le marché du gaming et garder en tête ces trois étapes cruciales : 

  • La création d’objets  en 3D tel que nous les connaissons, adaptés à leur environnement,
  • Que lesdits objets puissent réagir, avec l’intégration d’un retour haptique ou sonore,
  • L’interaction avec ces objets en 3D.

En clair, nous avons besoin pour ce faire d’outils de création poussés, de kits de développements, ainsi que de moteurs de jeux qui permettent ces interactions.

Dans la pratique, les univers de la Métaverse d’aujourd’hui fonctionnent via des systèmes de réalité virtuelle, tels que les grands classiques Unreal Engine, Blender, Unity, Amazon Sumerian ou encore Maya.

Car la Métaverse est encore au statut d’embryon, il est difficile de statuer sur la stack à même de prendre le dessus et de régner sur toutes les autres. Entendons-nous pour parler plutôt d’une combinaison de toutes les technologies citées ci-dessus !

Le graphique ci-dessous propose une vue d’ensemble sur toutes les technologies qui doivent s’appuyer les unes sur les autres pour offrir une expérience de la Métaverse :

metaverse experiences

 

Microsoft propose également sa définition de la Métaverse :

Microsoft

 

Un autre exemple nous vient de la technologie Oculus SDK, qui intègre des kits aux jeux : tels que des animations sonores ou des skins et éléments inédits. D’autres outils existent, tels que les lunettes en VR SDK ou encore la plateforme Omniverse Nvidia

Pour conclure, jetons un oeil aux langages de programmation derrière tout ça : 

  • C# : le langage de programmation principal du jeu vidéo de renom Unity
  • C++ : Unreal Engine l’utilise déjà comme langage principal
  • JavaScript : pour son utilisation courante avec les navigateurs de type Web2. Les technologies Web3 peuvent être utilisées pour activer quant à elles les applications Web de type réalité virtuelle/augmentée.
  • Python : pour les scripts et interfaces en VR
  • Solidity :  pour les blockchains compatibles EVM

 

L’avenir de la Métaverse entre les mains des entreprises

Évidemment, beaucoup d’entreprises cherchent à recruter dans ce secteur. Les plus grands souhaitent construire leurs futurs dream teams (ou leurs futures armées ?).

Facebook prévoit de créer 10 000 emplois rien qu’en Europe pour construire leur Métaverse. Puisque cette tendance ne peut que monter, des postes s’ouvrent naturellement dans toutes les entreprises qui cherchent à travailler sur le sujet.

Et si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à mener l’enquête et cherchez les entreprises qui communiquent sur la construction d’outils et de moteurs de cet acabit. Unity, pour commencer (1000 postes ouverts), mais aussi Epic Games (202 postes ouverts dédiés aux données et à l’analyse, à l’ingénierie et au service qualité), ou encore Microsoft, Nvidia, etc.

Il existe également des entreprises travaillant sur des projets à plus petite envergure, et qui démarrent de zéro la création de mondes digitaux. En jetant un œil au forum de Web3, on peut trouver facilement des projets tels que oncyber.io, Webaverse, Decentraland.org, Sandbox.game, ou encore pax.world, tous décidés à créer leur propre Métaverse. La meilleure façon d’y participer est de rejoindre leur canal Discord et leur demander directement comment faire pour aider. 

Et ce n’est pas tout ! Puisque la technologie ne cesse d’évoluer, d’autres opportunités existent également sur le marché du hardware. Il est question ici de très grandes entreprises, telles que iTechArt, Apple, Oculus VR, HTC et Samsung, ou bien d’entreprises de niches telles que les constructeurs de tapis roulant omnidirectionnel Omni ou encore Aperium.


Cet article a été écrit pour nexten.io par Jacques Weniger de neon internet.




 

 

Logo.ico

 

Pas encore de commentaires

Dites-nous ce que vous en pensez