Télétravail : trois astuces pour gérer son stress quand on est développeur

nexten.io
4 min lecture
Mar 24, 2022 9:00:00 AM

Télétravail : 3 astuces pour gérer son stress quand on est développeur

homme stressé

Tu es dev et tu travailles de chez toi ? Que ce soit en full-remote ou en formule hybride, cet article peut certainement t'aider à souffler un peu. Car oui, dans le secteur de la tech, de plus en plus d’entreprises permettent à leurs développeurs d’adopter cette nouvelle forme de travail. Et si certains s’imaginent que le télétravail permet aux techs de se rouler les pouces, tranquillement derrière leurs écrans, c’est pourtant tout le contraire… Entre l’envie de bien faire et de répondre à toutes les sollicitations de ses collègues, l’angoisse de louper une notification Slack et la menace de rester collé à son écran de PC pendant 8h non-stop, même le meilleur des devs peut vite perdre le contrôle de la situation !

A travers les conseils de nexten.io, découvre comment gérer la pression lorsqu’on code à distance.

 

Ne t’éparpille pas 

Dans ta tête c’est clair : si tu travailles à distance et que tu ne réponds pas dans la minute, tu penses que tes collègues vont te juger. Pourtant non, ils ne sont pas en train de t’imaginer devant la dernière saison de Formula 1 ou occupé à rattraper une nuit difficile. Ils savent très bien sur quoi tu bosses puisqu’ils sont certainement dans la même situation que toi : chez eux, à transpirer à grosses gouttes sur ce projet tech et ses nombreux bugs. 

stress

 

Cette pression inutile, tous ceux qui ont à cœur de bien faire leur travail l’ont déjà ressentie. Répondre rapidement aux interrogations des uns et des autres montre une image rassurante, disponible et réactive. Mais garde bien en tête que c’est impossible de satisfaire tout le monde tout en restant focus sur une tâche. Il s’agit surtout de gérer les priorités sans s'éparpiller sur les différentes interrogations demandées par les collaborateurs.

Le conseil de nexten.io : Tu reçois une notif Slack pendant un resto entre collègues. Ressens-tu l’urgence de la lire et de traiter le problème au plus vite ? Il y a fort à parier que non. À la maison, rien ne change : respecte tes heures de travail et fais de vraies pauses pour respirer !

 

N’en fais pas trop

Comme évoqué plus haut, lorsqu’on travaille de la maison, on a tendance à vouloir “prouver” à son équipe qu’on le fait vite et bien. De fait, certains devs finissent par travailler bien plus en full remote qu’au bureau et faire des journées interminables. La pause de midi ? Un sandwich triangle devant son écran et le tour est joué. Et une fois le ton donné, difficile de ralentir le rythme et de se montrer moins productif les jours suivants. Mais ce serait une grosse erreur de dire que c’est une bonne nouvelle pour les entreprises : le burn-out n’est jamais bien loin.

Sur le plan personnel, même son de cloche : travailler de chez soi est souvent mal interprété. Les membres de l’entourage ont tendance à penser qu’on est bien plus disponible, pour aller faire les courses, s’occuper des tâches ménagères, aller récupérer les enfants à l’école… 

Le conseil de nexten.io : Il te faut ton petit set-up à toi, ton endroit où tu peux travailler sans être dérangé, même par tes enfants ou ton/ta conjoint(e). C’est indispensable que tu puisses avoir ta bulle à toi, notamment pour les appels importants ou autres conversations liées au travail. Et aussi pour pouvoir en sortir de temps à autre le temps d’une pause ! 

 

Ne deviens pas un robot

Robot

Travailler à distance implique d’avoir des relations différentes avec ses collègues. Et peut-être que tu apprécieras davantage de travailler au calme, de chez toi, sans forcément avoir à entretenir de liens avec les membres de ton équipe. Mais que tu sois introverti ou extraverti, en full remote ou en télétravail quelques jours dans la semaine, n’oublie pas de prêter une attention particulière à ne pas “déshumaniser” les relations avec tes collègues.

Entre les conversations sur Slack, les appels vidéo où bien souvent la caméra est éteinte, les tâches qu’on vous assigne sur Trello, et les bugs que vous réparez, les relations professionnels sont souvent dénuées de tonalités. Mais le travail ne s’arrête pas simplement à la réalisation de ses tâches vite et bien ! 

Le conseil de nexten.io : Pour remédier à cette difficulté, il est important que vous preniez le temps d’échanger avec les différents membres de votre équipe sur des sujets qui n’ont rien à voir avec le travail. Organisez un coffee talk quotidien, par exemple, qui sera dédié uniquement aux sujets plus personnels. Une seule règle : ne pas parler boulot !

 

Travailler seul, de chez soi, peut également peser lourd sur le moral après quelques jours sans aucune interaction sociale. Si vous souhaitez éviter de ressentir cette solitude, vous pouvez toujours varier les plaisirs en travaillant d’un espace de coworking un à deux jours dans la semaine. Vous pouvez également en parler avec votre manager, qui essaiera sans nulle doute de trouver de nouvelles solutions pour multiplier les solutions et donc soigner la communication et les échanges de l’équipe.

nexten community logo square dark

 

Pas encore de commentaires

Dites-nous ce que vous en pensez